TRACES#Jura

TRACES est le nom d'une série de projets dirigés par le duo chorégraphique József Trefeli et Mike Winter.

Les traces sont multiples, par définition : Marque laissée par une action quelconque; Marque physique ou morale faite par un événement, une situation.

D'abord, nous cherchons à comprendre avec quelles traces nous démarrons un projet, car chaque participant amène son bagage personnel et culturel. Et celui-ci a un effet sur le processus et le résultat.

Ensuite nous cherchons quelles résonnances un tel projet peut avoir sur les participants d'une certaine région et les traces qui restent, qui influencent leur façon de prendre part activement en tant que spectateurs. Troisièmement les traces de cette première rencontre se manifesteront ailleurs sur la suite des projets dans les prochaines régions dans lesquelles ils auront lieux.

#

Sur internet, le symbole # nous permet de créer des communautés de personnes intéressées par les mêmes sujets afin de partager plus facilement les infos. Le # dans notre cas réunit la communauté des personnes qui collaborent au projet dans une même région.

Jura

Jura est le nom de la région d'où viennent les participants, le contenu et les influences culturelles du projet.

Une image de super héros

Nos super héros sont les participants. Ils mettent leur temps et leur énergie dans un projet culturel. La culture qui réunit, qui crée une communauté autour d'un projet artistique, qui s'inspire des sujets et des thématiques de la région jurassienne. En plus, nos super héros extraordinaires cherchent à utiliser leurs pouvoirs culturels au profit de l'humanité. Nous luttons ensemble pour avoir de la place dans la région du Jura et dans nos vies pour la création de quelque chose qui nourrit chacun et chacune dans nos parcours artistiques.

Premiers week-ends

Les 2 premiers week-ends étaient là pour la rencontre, la découverte des possibilités que nous pouvions trouver dans une telle gamme de différents corps et expériences variées. Warm up et on y va ! Du coup, une grande quantité de matière a été créée à une grande vitesse. Le vrai travail est de mettre tout cela ensemble. Les participants créent le matériel de base qui est ensuite re-manipulé en duo, trio et quatuor pour devenir une chorégraphie complexe de groupe. Les sourires et l'enthousiasme étaient très motivants et nous conduisent à développer un travail exceptionnel.

Les derniers articles d'Éviblog

lettre d'info évidanse

Search